Archives d’Auteur: Horsnorm

Confinement et covid 19…et magalere ! Les 2 premières semaines dans ma tête.

1ère semaine de confinement:

J’ai fais des courses d’un mois, et d’une semaines pour les machins frais.. Tout le royaume est en pénurie de papier hygiénique ! La corona fait chier ? Bah oui, j’imagine..

Jusqu’au là tout le monde se comporte comme si y a rien, comme si ça n’arrive qu’aux autres.. J’ai un peu peur. Je crains toujours de tomber malade. Pas de mourir. Je deviens glauque.

Les enfants ne vont plus à l’école, les cons, ils pensent que c’est les vacances, alors c’est free fire matin midi soir. J’ose pas leur demander d’arrêter parce que ça signifie que je vais devoir les occuper.. Ça veut dire leur parler 😱 et les écouter.. Et discuter 😰.

A partir de jeudi les leçons et les devoir ont commencé à pleuvoir.. Les maitresses (ces connasses) ont laissé les groupes whatsapp accès libre aux gosses! Résultats :

Le temps de faire mon petit déjeuner y avait 128 messages reçus, que des audios de plus de 3 minutes, tous des enfants qui se parlent comme si c’est la récréation ! Les mamans râlent, MON TEL VIBRE SANS ARRÊT 😤 j’entends leurs voix dans mon sommeil.

Ma belle sœur en est fan et me demande de les lui envoyer et les écoute en se marrant..

Lina, la camarade du petitdiable est une pure pétasse qui se prend pour le nombril de la classe ! Je comprends mieux pourquoi il a envie de la tabasser.. J’AI envie de la tabasser !

Les gosses de CE1 ne sont pas des enfants. Ma notion des enfants est erronée. Les enfants sont un mythe. Ça n’existe pas. Le bon côté de ce groupe de petits merdeux c’est que petitdiable me semble maintenant juste normal.

Je me lève tard maintenant. 10h30.je fais le déjeuner et par la suite le petit-déjeuner. Ça s’annonce mal, l’organisation est confinée chez quelqu’un d’autre! Ici les choses partent en sucettes…

Je crois que je reprends du poids. J’ose même pas regarder la balance. Je vais faire du hiit. Ou du yoga. Je vais faire les deux. Oui. Les deux.

Mon oeil droit tremble. Je transpire des yeux.. Et mes pieds sont tout le temps froids. Chaque fois que je lis les symptômes de la corona je les ressens ! C’est la fin de la semaine. Le groupe whatsapp est fermé, y a que les admins qui postent. Le calme. Enfin, le tralala du weekend normal.

2 ème semaine du confinement :

C’est Lundi..c’est 10h30.. Ils sont toujours là !! Je sais que le niveau sonore des enfants est inversement proportionnel à leur âge et l’effet des décibels exponentiellement proportionnel.Ce sont le genre de lois de la nature que personne ne comprendra jamais… Ma maison ressemble à un asile de fous. Et ma tête à une marmite.

Je suis déjà à court d’idée pour les repas. Mes journées s’organisent autour des devoirs que je reçois pour le petitdiable. Matin et après-midi, tictac tictac.. Un air de musique tourne en boucle dans ma tête :

🎶Les matins se suivent et se ressemblent🎶Quand l’amour fait place au quotidien🎶On était pas fait pour vivre ensemble🎶Ça ne suffit pas toujours de s’aimer bien…. 🎶🎶

La maîtresse des maths s’attend à ce que le petitdiable apprend les tables de multiplication de 2 à 9 en désordre.. Comment suis-je sensée le faire sans le tuer, hein?

La maîtresse (pas celle des maths, l’autre connasse de français) nous a envoyé la leçon du passé composé avec l’auxiliaire avoir. C’était simple finalement, il a déjà appris le verbe avoir, fallait juste lui expliqué pourquoi quand on lui demande de conjuguer un verbe au passé composé, celui là ne change pas, et c’est toujours  » avoir » qu’ il conjugue..

Maman va me rendre folle.. Si je ne peut pas faire la conversation toute une journée, alors toute une semaine !! Il ne se passe rien ! De quoi suis je sensée discuter !!

Heureusement que mon mari bosse toujours. Quoique sa paranoïa n’arrange rien.. Mais quand il est pas là je l’oublie. Et quand il est là je le fuis. Jusqu’au là ça marche.

je commence à réfléchir… Sa retraite est dans combien de temps déjà ?!

J’ai tout lavé et relavé, réorganisé et trié par couleur.. J’ai regardé 5 saisons de Elementary et tous les films sherlock et je me sens encore plus conne que d’habitude…

Et putain ! Le passé composé avec l’auxiliaire  » être »! Je vais manger le cahier et en finir avec ce gosse en dessert ! Et l’ autre qui me casse les cuillères 😏 avec les nombres décimaux et les numéros fractionnaires, le numérateur et les coefficient er le taux et.😱😱😱😱😱😱😱😱😱😱😱.. Je suis une vieille moi ! J’ai oublié tout ça depuis des lustres !

Conclusions des deux semaines: Mes enfants sont débiles. Maman veut partir de chez moi mais MDR CONFINEMENT ! je me suis disputée avec mon mari pour des stylos et je cris 4 heures par jours. J’ai des envies de meutres. Je suis coincée. Je suffoque.

Toutes ces décisions qu’on prend et qu’on n’assume pas..

 » Il n’y a que le commencement qui est beau.. C’est pourquoi on recommence à chaque fois…  »

Je ne suis pas du genre à abandonner mes objectifs, plutôt le contraire, je suis une obsédée acharnée qui ne cesse de pourchasse la perfection dans tout… Mais je comprends parfaitement ce qui peut pousser n’importe qui à abondonner.. La fatigue, l’ennui, le désespoir et des fois la stagnation… Tout cela est difficile à vivre et dur à surmonter.

Ma recette magique ? Y’en a pas. Je me réveille chaque jour avec tout ce mélange de sentiments désagréables… Ma lassitude est énorme et n’a d’égale que ma fatigue physique et mentale..

Pourquoi je continue ? Car je ne sais pas faire autrement.. Je suis programmée, et tant que je n’ai pas atteint mon but je ne saurais m’arrêter.

Je suis en retard pour mon objectif, les vacances et les hauts et les bas de mon mood ont attribué à cela, mais ce n’est pas pour autant que j’abandonne.. Je marchais encore tout les matins jusqu’à la fin de la semaine dernière.. Juste avant que ce virus de la corona ne nous confine tous chez nous.. Je dois m’entraîner chez moi pour compenser un peu et garder la forme. Mais je suis toujours décidée d’atteindre les 70kg, quoique je ne compte pas y rester ! Je crois que je préfère mon poids actuel, 73kg me va bien, mais comme dirait ma copine: si je dis que je vais me suicider je le ferai même si je change d’avis, juste parce que j’ai dit que je le ferais 😊

#stayhome #staysafe #coronaviruscontagion #corona #besafe #fitnessgirl #weightloss

It’a all about mindset (ça se passe dans la tête)

Je me suis confrontée à une sensation de vide, d’insatisfaction, je galèrais à m’accepter telle que je suis et à me faire à l’idée d’être en surpoids. Je respecte les personnes qui assument leurs rondeurs et qui ne souhaitent pas changer. Je respecte aussi celles qui veulent prendre du poids. Quelque soit la version de toi à laquelle tu veux ressembler cela ne regarde que toi. Moi, je ne m’aimais plus. Et plus le temps passe et plus je m’enfonce dans ce sentiment de rage et de colère. Toute ma vie je n’ai jamais eu de mal à convaincre les autres avec mes arguments. J’avais presque toujours le dernier mot parce que je savais comment avancer mes idées. La seule personne avec laquelle j’ai toujours du mal c’est MOI. Je suis têtue comme un mur et je prends un temps fou à réfléchir et à me décider. Heureusement que dès que je le fais plus rien ne m’arrête !

Pourquoi j’écris tout cela ? Pour me rappeler ma dernière dépression. Pour me dire les mots que personne n’osait me dire face et que je comprenais quand même parce que les gestes, et des fois l’absence de mots et de gestes, veulent aussi tout dire.

Rappelle toi que tu as pleuré parce que tu ne rentrais plus dans aucun de tes 40 pantalons.

Rappelle toi la première fois que tu étais dans un magasin où tu as entendu la phrase ON NE FAIS PAS LES GRANDES TAILLES MADAME.

Rappelle toi que tu étais pas  » assez » et que avant cela ne t’ arrivais jamais.

Rappelle toi les escaliers qui devenaient insurmontables, les trajets et les sorties que tu esquivais, les mille et cent habits que tu n’arrivais plus à mettre..

Rappelle toi comment tu t’es regardée dans le miroir cet été et la décision que tu as pris.

Rappelle toi ton premier XXL. Ton premier 3XL.

Rappelle toi les plats que tu ne voulais plus goûter parce que tu ne voulais pas empirer la situation.

Rappelle toi qui tu es, et qui tu es devenue.

N’oublie jamais.

Lutte encore et encore. Tombe et redresse toi à chaque fois, le sol n’est pas bien pour toi.

Ne t’arrête jamais.

Prouve toi que tu es celle que tu crois être. Féroce. Têtue. Décidée. Meilleure. Ne t’abondonne pas.

21 days to make it a habit..

Cela fait maintenat 21 jours, soit 3 semaines, que je fais la marche tout les jours de la semaine, 5/7 (je me repose le weekend aulieu de marcher un jour sur deux) et je fais une heure tous les matins !

J’avais décidé de commencer par le jeûne intermittent, pour apprendre à mon corps de sauter le dîner et en même temps ne plus grignoter! Et la marche pour plusieurs raisons, déjà que je ne suis pas en forme pour faire directement du sport, sedentaire depuis un bon moment et avec ma jambe qui me tue il me semblait plus prudent quand même de m’y remettre doucement. Alors là je considére la première partie de mon planning réussite ! J’avais commencé par 4.5km/h et terminer avec 6km/h 💪💪💪💪

Maintenant la deuxième étape est un peu plus complexe puisque je vais devoir me pencher plus sur ma nourriture et faire attention au sucre surtout. Quand tu installes une application comme myfitnesspal tu te rends un peu compte de la gravité des choses ! On arrête pas de manger du sucre le long de la journée même quand on mange salé !! Les sauces, le pain, les légumes en conserves ! Même dans l’eau maintenant ils s’amusent à ajouter du sucre ! Bref, je vais devoirs faire un grand effort pour ne pas me priver des plats que j’aime en les faisant moi même aulieu de les acheter, en modifiant les recettes pour zapper le sucre et la farine autant que je peux, et si je peux réduire les quantités des huiles et beurre en les remplaçant avec des courgettes ou des avocats ce sera super !

Il y a aussi le HIIT que je compte introduire petit à petit dans ma routine, et donc aulieu de marcher 5 jours se sera dorénavant un jour sur deux pour remplacer les trois autres séances par des circuits HIIT.

Voilà donc pour le moment comment je compte faire pour les deux mois à venir. Entre temps j’ai perdu un peu de poids mais je n’accorde pas d’importance puisque je ne suis pas encore en quête de résultats. Pour le moment tout ce qui m’importe c’est LA DISCIPLINE et un nouveau LIFESTYLE.

Le reste viendra tout seul.

Ma galère avec mon poids reprend…

Cela fait quelques années que je ne suis plus passée par ici, ce n’est pas l’envie qui manquait mais, je ne faisais absolument rien d’important, du moins à partager. 🤷‍♀️

Ceci dit , j’ai décidé de partager cette fois step by steb avec toi mon expérience. J’ignore si ce sera une réussite (je l’espère !!) mais je vais être la plus honnête dans mon récit. Pour garder une trace de mon vécu ainsi que pour, peut être, encourager quelqu’un d’autre qui hésite encore à se botter les fesses.🏃‍♀️

Je suis en surpoids depuis 2014. Les applications sur le net indique que je suis obèse. Ça m’a frappé là où ça fait le plus mal.. Dans mon ancien article sur le sujet je faisais 80kg. Aujourd’hui je fais 83kg.

L’histoire de ce cumul de kilos est aussi longue que les 5ans, y’en a de tout: depression, cortisol, mode de vie sédentaire, fastfood, grignotage… Toute les conneries, give it a name, i did it.🤦‍♀️

Et je crois que le plus malheureux c’est que je me mentais en me disant que j’arriverai facilement à m’en débarrasser et que et que et que… La vérité, j’avais mal, j’avais peur, je me détestais et je m’enfonçais plus dans mon mal.

La surprise est que ma prise de conscience et mon désir de changement ne venait pas de mon problème de poids, du tout ! Mais de ma dépression qui prenait un temps ridicule ! Même moi j’en avais marre de moi ! J’avais juste envie de me réveiller le matin avec une autre idée en tête que : encore une journée de merde à survivre !

J’ai commencé par une looooooooongue réflexion et discussion avec mon autre moi (schizophrénie je te présente ma lectrice !) et mes problèmes étaient sans fin ! Alors comme la bonne organisée que je suis, j’ai commencé par le nettoyage. Et cela voulait justement dire mettre dans la poubelle de ma vie toutes les personnes toxiques qui la peuplent et qui me rendent tout évolution impossible . Et surtout, quand tu jettes la poubelle, ne garde pas la corbeille !

Je ne crache pas sur mon passé ni sur les personnes qui ont partagé mon quotidien pendant des années, disant simplement qu’il y a toujours une/des personne dans ta vie, que tu aimes peut être beaucoup, qui est peut être quelqu’un de super, mais qui te rend triste, qui te manque de respect, qui impacte ton estime de Toi-même… Sans parler des mauvaises personnes qui , ça va sans le dire, ne doivent pas faire partie de ta vie de toute façon.

Je me remettais en question sans cesse, je culpabilisais, j’avais toujours tort dans ma tête même quand je savais avoir raison. Je suis le genre qui lorsque je fais un truc bien, je me disais que j’ai manqué de le faire parfaitement… Tout ce poids sur ma conscience se traduisait sur ma nourriture et ma façon de me regarder dans le miroir.

Aujourd’hui je n’ai plus autant d’amies qu’avant et c’est tant mieux, on dit que c’est un signe de maturité d’avoir une à deux amies max à mon âge ☺️ mais je me sens mieux. Je me sens aimée et appréciée pour qui je suis réellement. Et cela a soulevé un énorme mal de ma conscience. Je n’ai même plus de crise de migraine depuis un bon moment (les crises qui étaient quotidiennes !)

Pour venir à l’essentiel.. Je suis maintenant toute focus sur ma santé. Oui je dis bien santé et non pas perte de poids. J’ai pris conscience de toutes les choses qui, réunies, m’empêchent d’avoir une meilleure qualité de vie. Et c’est par là que je commence.

%d blogueurs aiment cette page :